Informatique adaptée

Introduction: 

L'informatique adaptée permet aux personnes déficientes visuelles d'acquérir une plus grande autonomie, en leur permettant de lire et d'écrire des documents, de communiquer par messagerie et de naviguer sur Internet

L'informatique adaptée à la déficience visuelle concerne les personnes non-voyantes et mal-voyantes
 

Pour les personnes non-voyantes

Les personnes non-voyantes utilisent un ordinateur standard, avec un logiciel de lecture d’écran et de synthèse vocale tel que JAWS, NVDA ou Voice Over. Ce logiciel apporte sous forme de messages sonores, les informations sur les actions effectuées au clavier, et les indications nécessaires à l’utilisation des logiciels.

Ne pouvant disposer de la souris, les utilisateurs interagissent avec les logiciels uniquement au moyen  du clavier, en frappant des combinaisons de touches, ce qui suppose une grande maîtrise du clavier.

Ainsi, il leur est possible:

  • de lire des documents (non manuscrits) qui auront été préalablement numérisés au moyen d'un scanner, puis traités par un logiciel de  reconnaissance de caractères,
  • écrire et imprimer des lettres, des enveloppes pour des envois postaux,
  • rédiger des chèques,
  • se constituer et utiliser un agenda ou une liste d'adresses,
  • consulter un dictionnaire, une encyclopédie,
  • accéder à Internet et utiliser la messagerie électronique. Il est par exemple possible de consulter des comptes bancaires, des horaires de train, d'effectuer des achats en ligne…

Pour une utilisation professionnelle de l'informatique, une plage braille permet de façon tactile, de lire le contenu de l'écran. Elle complète donc efficacement la revue d'écran.

Pour les personnes malvoyantes

Les personnes malvoyantes utilisent un écran de grande taille, et si possible le logiciel de grossissement d'écran du système d'exploitation, ou sinon, un logiciel de grossissement d’écran  tel que ZoomText.

Elles pourront modifier les couleurs affichées, le contraste, l'aspect et la taille du curseur et du pointeur de la souris.

Avec ZoomText (pour Windows) ou ZOOM (pour Apple), elles pourront limiter les déplacements du texte à l'écran, en faisant lire des parties non visibles par une synthèse vocale.

Ces logiciels permettent l'utilisation de la souris, mais il est très souhaitable de connaître et d'utiliser les raccourcis clavier, pour se déplacer plus facilement sur l'écran, surtout si le grossissement d'écran est important.